La Fondation RÉA finance le développement et la validation d’un manuel de l’intervenant et d’une trousse de formation à hauteur de 28 655$

La danse thérapie est un programme offert aux gens souffrant d’une déficience physique! La Fondation RÉA soutient financièrement la mise en place d’outils de formation qui habilitent des intervenants du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CCSMTL) et d’autres établissements à proposer de telles disciplines.

Une intervention novatrice de danse thérapie est désormais offerte aux usagers des programmes en déficience physique du CCSMTL. Animée par des professionnels de la réadaptation, cette thérapie combine l’expression corporelle et l’improvisation dansée aux principes de réadaptation.
Depuis 2009, la danse thérapie en déficience physique (DTDP) touche des adultes aux profils variés : amputation, séquelles d’AVC, lésion médullaire, maladie neurodégénérative, etc. La danse leur permet de se réapproprier leur corps et d’expérimenter un large spectre de mouvements dans un contexte d’acceptation.

Pour comprendre ce qu’ils en retirent, voyez ce reportage d’AMI télé.

Aide au transfert de connaissances
La Fondation RÉA a récemment octroyé 28 600 $ pour produire un guide destiné aux animateurs ainsi que divers outils de formation au sein du CCSMTL. Cette aide permettra aussi à d’autres organisations de l’offrir à davantage de personnes avec une déficience physique.

Combinaison d’expertises
La DTDP a été initiée par Brigitte Lachance, physiothérapeute et chorégraphe professionnelle. D’autres intervenantes, dont les ergothérapeutes Chloé Proulx-Goulet et Maude Guérette, ont contribué à sa bonification. Le soutien de gestionnaires comme Marie-Ève Demers, cheffe du programme Amputés-BOG, a été décisif pour intégrer la danse thérapie dans l’offre de services du CCSMTL. L’important volet scientifique du projet est assuré par les chercheuses Bonnie Swaine et Frédérique Poncet, du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain. Le positionnement de la DTDP en tant que pratique de pointe est accompagné par Manon Parisien, de l’Institut universitaire sur la réadaptation en déficience physique de Montréal.

Pour en savoir plus sur la DTDP
Description de l’offre de services de DTDP au CCSMTL (Lachance et collaborateurs, 2018)
Article scientifique d’une récente étude sur la DTDP (Lachance et collaborateurs, 2020)

Montant du projet: 28 655$

Danse thérapie     Danse thérapie    danse thérapie

[/vc_row]