Témoignage de Daphné Génier Marchand

Fouiller la tête pour guérir le corps

Dre Daphné Génier Marchand, neuropsychologue du programme Traumatisme craniocérébral à l’IRGLM.

Docteure en neuropsychologie, Daphné Génier Marchand œuvre depuis 2018 au sein du programme Traumatisme craniocérébral à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM). Pour elle, cette profession est très gratifiante sur le plan humain et stimulante côté intellectuel. D’ailleurs, l’arrimage entre les sciences humaines et celles de la santé l’a motivée à vouloir en faire une carrière. La combinaison des aspects physiques et langagiers ainsi que du travail social l’attirait, tout comme le riche volet d’observation de cette sphère de la psychologie.

Son rôle est essentiel dans la réadaptation des bénéficiaires. À l’aide de divers tests neuropsychologiques, d’observations et en tenant compte des facteurs individuels pouvant affecter la performance, elle établit un profil à la fois cognitif et comportemental du patient. Ainsi, elle permet à l’équipe soignante de mieux comprendre ses besoins. Certains tests permettent aussi d’en apprendre davantage sur le fonctionnement antérieur à l’accident, puis de mieux comprendre certains comportements.

Trouver en équipe des solutions

La spécialiste réalise également un important travail d’observation visant à établir et à recommander des stratégies pour la meilleure réadaptation possible. « Les bénéficiaires vivent souvent un changement sur le plan identitaire et peuvent se sentir anxieux ou déprimés, explique-t-elle. Toutefois, avec leur motivation et notre approche psychologique, ils se préparent à rentrer chez eux et à jouir d’une vie la plus fonctionnelle possible. »

Dre Génier Marchand travaille de concert avec l’équipe de soins, mais aussi avec chaque bénéficiaire et son entourage pour trouver des trucs qui aideront à gérer au quotidien l’impact de certains symptômes : p.ex. problèmes du sommeil, gestion de la douleur et troubles de mémoire. Lorsque le bénéficiaire se sent prêt à retourner chez lui et que sa famille est rassurée, la mission est accomplie. « Je me sens privilégiée d’accompagner des personnes dans leur cheminement de vie et de participer à leur bien-être », conclut-elle. 

Dre Daphné Génier Marchand
Neuropsychologue

«Avec leur motivation et notre approche psychologique, les bénéficiaires peuvent rentrer chez eux et jouir d’une vie fonctionnelle»