LES BÉNÉFICIAIRES

LES OBJECTIFS DE LA
RÉADAPTATION

La réduction des incapacités

La prévention de situations de handicaps

La responsabilisation de la personne

Le développement de l’autonomie

La poursuite des habitudes de vie et des rôles sociaux

Le retour sécuritaire à domicile

LA DÉFICIENCE
PHYSIQUE

Les incapacités liées à la déficience physique peuvent se présenter sous diverses formes : déficiences sensorielles, physiques, motrices, cognitives, psychologiques et sociales. Elles peuvent être congénitales, de naissance ou survenir suite à un accident, une condition médicale ou un traumatisme.

LES DÉFICIENCES SENSORIELLES

L’Installation de l’Institut Raymond-Dewar reçoit, sur référence, les personnes de tous âges présentant une déficience auditive ou une surdicécité, ainsi que les jeunes de 0-21 ans présentant une déficience du langage.

L’accès aux services de l’IRD est libre et volontaire. Les services sont confidentiels et sont dispensés en français et en langue des signes québécoise (LSQ). Si requis, des services d’interprètes gestuels, oralistes, gestuels-tactiles ou ethnoculturels sont fournis gratuitement.

L’IRD offre plus de 60 % des services de réadaptation en déficience auditive dans l’ensemble du Québec. Au-delà de 8000 personnes sont desservies et enregistrées chaque année par les équipes des programmes et services.

Les clientèles sourde, malentendante et sourde-aveugle ou présentant un trouble d’audition centrale proviennent des régions de Laval et de Montréal alors que la clientèle dysphasique provient de la région de Montréal uniquement. La clientèle est constituée de personnes francophones, allophones et gestuelles dont la langue des signes québécoise (LSQ) est la langue d’usage.

LA DÉFICIENCE
AUDITIVE

La déficience auditive peut varier d’un problème auditif léger à une surdité totale incluant la cécité partielle à profonde.

Vous trouverez des informations pour mieux comprendre l’univers de la déficience auditive sue le site du Centre québécois pour la déficience auditive et le site d’Audiosanté

TROUBLE DU TRAITEMENT
AUDITIF (TTA)

Entendre n’est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d’une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole (ex : est-ce que j’entends quelque chose?). Par la suite, une autre étape du processus auditif est la reconnaissance et la compréhension de la parole et des bruits de l’environnement (ex : le bruit que j’entends, est-ce la sirène d’une ambulance ou bien le klaxon d’une voiture?). Le trouble de traitement auditif est une incapacité à analyser correctement et à traiter les sons entendus.

LA DÉFICIENCE
DU LANGAGE

La dysphasie est un trouble primaire du langage qui entraîne des limitations au plan de l’expression orale (prononciation, élocution, construction des phrases, etc.), ou ce qui touche la compréhension du langage oral.

LA DÉFICIENCE
MOTRICE

On parle de déficience motrice lors d’une atteinte de la mobilité des membres supérieurs et/ou inférieurs soit de naissance ou suite à un traumatisme, un accident ou une maladie et qui requiert des services d’adaptation, de réadaptation et d’intégration sociale et parfois des aides techniques.

LA RÉADAPTATION
PHYSIQUE

Clientèle adulte présentant une ou plusieurs déficiences physiques causées par une maladie, un accident ou une condition médicale. Les patients ayant subi une lésion à la moelle épinière, une amputation, une chirurgie orthopédique (hanche, genou, etc.) ainsi que les patients ayant subi un AVC, un traumatisme crânien ou un autre trouble d’ordre neurologique.

Le service des aides techniques conçoit, fabrique et répare les prothèses et orthèses en plus d’offrir un service de d’ajustement et de réparation de fauteuils roulants.

Un service de dépannage d’urgence vient en aide aux personnes en fauteuils roulants manuels ou motorisés qui sont immobilisées (sur la route, au travail ou en milieu scolaire) dû à une défectuosité technique de leur fauteuil et qui ne peuvent se déplacer.

LA CLINIQUE
VESTIBULAIRE

La Clinique surspécialisée en rééducation vestibulaire de l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de-Montréal (IRGLM) a acquis une réputation des plus enviables dans son champ d’expertise.

Les troubles de déficit vestibulaire sont des conditions difficiles à soigner et requièrent des soins spécialisés. Les professionnels de la Clinique vestibulaire aident leurs patients(es) à guérir leurs vertiges et étourdissements pour retrouver l’équilibre perdu.

LA RÉADAPTATION
SOCIALE

L’installation du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau rayonne dans la communauté depuis plus de 85 ans.

Ses professionnels veillent à la réinsertion sociale et professionnelle de ses usagers. Son savoir-faire est reconnu, entre autres, pour son Centre d’expertise en gestion de la douleur chronique pour les blessés médullaires de l’Ouest du Québec, son Centre spécialisé en évaluation de conduite automobile, son expérience reconnue en matière de ressources sociorésidentielles. Des pratiques d’intervention novatrices telles que le Cirque social, la thérapie par la danse, la Clinique Parent Plus, l’aide de chiens de réadaptation sont issues de cette installation.